•  
  •  
Durant ces 25 dernières années, je n'ai cessé d'observer les capacités de guérison dont les humains sont dotés. Comprendre ce qui peut favoriser ces ressources de vie et les rendre accessibles a été le fil rouge de ma motivation dans les différentes fonctions exercées mais aussi dans ma vie personnelle. Mon premier métier d'infirmière m'a appris les bases pour soigner, mais c'est la diversité des expériences et des formations qui m'a permis d'apprendre aux côtés de ceux dont le parcours est passé par la souffrance, à être avec eux, cherchant ce qui peut soulager, soigner ou guérir. Sur ce chemin d'humains en souffrance, j'ai été témoin de situations avec des animaux qui ont apporté des améliorations, là où les diverses thérapies rencontraient des limites. Je me rapelle de cet enfant qui ne parlait à personne. Il bénéficiait de soins psychiatriques, de logopédie, d'art-thérapie mais c'est à un chat, rencontré dans le centre de soins, qu'il s'est décidé à raconter toutes ses peines. Je repense aussi à ce jeune homme devenu paraplégique suite à un accident de voiture qui a retrouvé goût à la vie grâce à une nouvelle relation établie avec le cheval de son voisin ou encore à ce monsieur atteint d'un cancer qui ne trouvait l'envie de s'alimenter qu'en partageant ses repas avec son chien. J'ai vu des évolutions spectulairement positives de certaines pathologies, grâce à l'intermédiaire d'un animal, sans pour autant en comprendre les mécanismes, mais l'envie d'apprendre et d'intégrer des animaux dans les soins est née. Il a fallu attendre d'avoir du temps pour se former, acquérir un espace pour y développer un lieu d'accueil, réfléchir à la méthodologie et enfin réunir le tout en 2015. Je suis heureuse de vous présenter, ci-dessous, une partie de ceux qui collaborent avec moi dans ce projet : sans leur aide, rien ne serait possible.
image-7300477-IMG_1646.JPG
                     
                     Véronique Julier, infirmière zoothérapeute
                                   spécialisée en asinothérapie
                            Pour plus d'informations, mon CV ici

L'équipe des ânes miniatures

Balthazar du Clos de la Dime
Date de naissance: 10.10.2014
Hongre (mâle castré) miniature 
Couleur : gris bouchard avec croix de Saint-André
Taille : 75 cm au garrot 
Caractère: Curieux, hyper sociable, câlin, vif, joueur, protecteur et très réceptif

Melchior du Clos de la Dime
Date de naissance: 19.01.2015 
Hongre (mâle castré) miniature
Couleur: gris bouchard avec Croix de Saint-André
Taille: 65 cm au garrot
Caractère: doux, courageux, observateur, rusé, calme, patient avec les enfants
image-7399071-Gaspard.w640.jpg
Gaspard du Clos de la Dime
Date de naissance : 
Honge (mâle castré) miniature
Couleur: noir avec Croix de Saint-André
​Taille: entre 65 et 75 cm adulte
​Caractère:  câlin, curieux, doux, très joueur.

L'équipe des humains 

image-8026087-FullSizeRender_(23).w640.jpg
Franco 
Ils ont les origines de terres arrides et le calme en commun. Franco a rejoint l'aventure du centre depuis le printemps 2016. Indispensable aux soins quotidiens des ânes, il veille sur eux et sur leur habitat. Il est responsable également de la maintenance du site et des installations et ne manque pas de m'apporter de l'aide pour accueillir des groupes.
En formation en asinothérapie, il participe aux interventions en institution et son regard "neuf" du milieu instituionnel et des difficultés des humains qui y résident combinée à l'amitié forte qui le lie avec les ânes font de lui un partenaire de grandes qualités.  
image-8429564-7318685-John_avec_les_minus.jpg
Jonathan 
Il initie les ânes au Jazz. Avec lui, ils sont au rythme de Nina Simone de bon matin et il est capable d'identifier leurs préférences musicales :)  John fait partie de l'équipe depuis le début de l'aventure, il contribue au bien-être des minus par diverses missions de soins mais aussi de création d'équipements spéficifiques. Spontanné et généreux, je crois que les ânes ont un faible pour lui comme les humains, avec qui, il est très à l'aise.
Jean-Marc
C'est l'homme de l'ombre et pourtant si essentiel. Il assure au quotidien que l'ensemble de la strucutre soit viable et que chacun puisse s'épanouir dans ses fonctions. S'il aide occassionnellement à l'accueil de personnes en soins au centre de Servion, il est davantage occupé à la gestion des relations globales de l'activité ainsi que la partie comptable. Il contribue à la promotion et à la valorisation de l'activité et fait notamment profiter à l'ensemble de l'équipe de son expérience dans le réseau des EMS vaudois (ex-responsable coordinateur infrastructure et développement de l'AVDEMS). 

image-8026888-brandon.jpg
Brandon 
Brandon a rejoint l'équipe en février 2016 en qualité de stagiaire. Son atout est une formation en communication animale qui lui permet de mettre en mots, parfois de façon très surprenante, les pensées de nos ânes. Ses activités sont surtout dédiées au travail des ânes dans leurs apprentissages quotidien. En vivant sur place, il entretien avec eux une relation privillégiée afin de les conduire à acquérir de nouvelles compétences mais aussi à maintenir les acquis. Il m'accompagne dans les périples urbains où nous profitons, au détour de rencontres sociales, de travailler des obstacles peu courants dans la vie des ânes en campagne. 

L'équipe canine

image-8329592-Minus.w640.jpg
Jedi et Milou
Ils ne sont pas salariés de la structure mais il est fort probable que vous fassiez leur connaissance. Trop âgés et surtout gâtés pour être éduqués comme chiens de thérapie, ils n'officient pas dans l'équipe. Cependant, il n'est pas rare qu'ils trouvent un moyen de se glisser sur les genoux des visiteurs quand ceux-ci les appellent. La cohabitation ânes-chiens n'est pas des plus aisée, surtout pour des tout petits chiens comme eux. Ils doivent absolument rester à distance pour éviter toutes rencontres brutales avec des sabots. Malgré toutes nos tentatives de pacification de leur présence dans le pré des ânes, ceux-ci ne les tolerent pas. Pour ces mêmes raisons, nous invitons nos visiteurs à ne pas venir au centre en présence de leurs chiens. 

Minus
Notre jeune chiot Saint-Bernard, né en mars 2017 à la fondation Barry de MartignyIL devrait ,  est pour le moment en éducation de base pour faire de lui un compagnon agréable et sociable. Nous espérons qu'il developpera au fil de sa croissance les aptitudes nécessaires pour rejoindre l'équipe thérapeutique et oeuvrer à apaiser les humains.  En attendant, il joue avec nos visiteurs et clos souvent les séances d'asinothérapie par des démonstrations d'affections quelques baveuses.... Il devrait atteindre en fin d'année une taille et corpulence qui nous permettra de faire les premiers essais de présentation avec nos ânes, pour le moment c'est au travers des vitres, grillages et autres séparations qu'ils s'apprivoisent. 
I

L'équipe de réserver pour les phobiques des plûmes....

image-placeholder.png
Quelques poules apprivoisées, poussins et oeufs Marans
Vous croiserez probablement quelques poules Silver et Rod Island dans notre centre. Apprivoisées, habituées à être proches de nous, elles viendront volontiers vers vous si l'envie d'un câlin à plûmes se manifeste. Jusqu'ici nous les avons quelques fois utilisées avec des enfants souffrants de phobies des animaux. En effet, il n'est pas rare que les volatiles inspirents des craintes paniques. Les poules, plus calmes et apprivoisables que les oiseaux sont de bons sujets pour travailler des techniques de tolérances et mise en situation. 
Outre ces aspects utiles, nous profitons de leur présence pour la qualité exceptionnelle de leurs oeufs. enrichis en graines de lin (Omega 3) et nourries avec des céréales bio,  les oeufs de poules Marans sont très recherchés car ils ont un petit goût noisette très agréable, un jaune tournesol foncé très onctueux et une coquille brune foncé très solide. Ces oeufs sont convoités par les restaurateurs gastronomiques et patissiers de la région. 

N'hésitez pas à nous demander quelques oeufs en dégustation.